Mes méthodes

Mes méthodes
En réflexologie plantaire j’utilise plusieurs méthodes avec les planches à Nicola Halls, à Elipio Zamboni, à Mireille Meunier, à Heidi Mansafret, à Dr Jesus Manzanares.
Avec ces différents cours, je travaille avec des techniques différentes.

Mon travaille sur les zones réflexes à l’aide de ses pouces et des autres doigts de la main. Le but est de travailler les tissus plantaires où se sont accumulés les cristaux de toxines afin de redonner à la zone concernée une plus grande souplesse et une meilleure fluidité dans la circulation des énergies. Ceci à l’aide d’un travail minutieux utilisant un toucher spécifique.

  • Le massage est doux lors du bilan afin de repérer les points sensibles et/ou douloureux indicatifs de surcharge de toxines et/ou de blocage énergétique.
  • Le massage thérapeutique peut être plus sensible, mais respecte le confort du client ou de la cliente.
  • La perception et le traitement attentifs des réactions durant la période thérapeutique donnent de précieuses indications pour la conduite de la thérapie.
  • La réflexologie plantaire utilise des «points réflexes», situés sous les pieds et tout autour, correspondant aux organes. Cette technique consiste à exercer des pressions, à stimuler ou masser les zones relatives au besoin du client ou de la cliente, selon sa sensibilité, de sorte à travailler en dessous du seuil de douleur.

 

Le DLM drainage lymphatique manuel aux pieds  par la réflexologie.
Le drainage va ouvrir par de légères pressions, les canaux dans le lit capillaire pour faciliter l’échange du liquide interstitiel et la circulation du sang dans l’organisme.
Les pressions hydrostatiques et osmotiques qui s’exercent dans les lits capillaires chassent le liquide hors du sang aux extrémités artérielles des capillaires <<en amont>> et provoquent sa réabsorption partielle à leurs extrémités veineuses<<en aval>>.
Les vaisseaux lymphatiques s’acquittent de cette tâche, ils constituent un réseau élaboré qui draine le liquide interstitiel et son contenu en protéines et le retourne au sang.
Le réflexologue par une action douce et adéquate, travaille sur le déplacement des liquides du corps.
La méthode a été mise au point selon le Dr Emil Vodder et créée pour la réflexologie par Mme V.Bonnard. C’est une technique particulière,
<< mouvements pompants de roue voilée>>, comme si une pompe amenait et renvoyait les liquides corporels.
Ce soin procure une sensation d’apaisement, de détente profonde pour les personnes souffrant de surcharge émotionnelle, d’angoisses, de stress divers, de nervosité ou d’irritabilité.

 

L’auriculothérapie est une technique d’acupuncture au sein de laquelle le thérapeute stimule des points situés dans le pavillon de l’oreille afin de régler la problématique du patient.

Je travaille sur le pavillon des oreilles avec mes doigts en digital, ce travail est en profondeur sur les organes. 
Je pose également un grain sur la zone avec une planche Nogier ou Turgeon ou chinoise pour stimuler pour un prolongement de la séance chez soi.

Elle est très ancienne et a été redécouverte et développée en 1951 par le docteur lyonnais : Paul François Marie NOGIER qui a mis en lumière une cartographie du pavillon auriculaire représentant le fœtus. En 1987, l’Auriculothérapie est une pratique officiellement reconnue par l’O.M.S. et en 1990, un groupe de travail réuni par l’OMS a standardisé la nomenclature de 43 points auriculaires. Depuis, cette technique est enseignée dans de nombreuses facultés.

Les zones corporelles de Frank Chapman.
L’origine de cette méthode vient de l’ostéopathie, on travaille sur des zones neuro-lymphatiques situé entre les os. Ce travail soutient le mécanisme d’homéostasie du corps. Si le point est endolori, j’appuie légèrement en pompant quelques secondes pour dissiper la douleur, si j’appuie trop fort cela va bloquer l’énergie.  La stimulation de ces points améliore le mouvement de la lymphe et la fonction viscérale grâce aux systèmes nerveux réflexes.
Mr Chapman conclu que qu’à l’origine de 25% des problèmes, la plus grande part était due aux erreurs de diététique et à une mauvaise hygiène de vie, ce qui diminue notre vitalité et nous rend susceptible d’attraper des refroidissements ou d’autres infections, desquelles nous ne récupérons rarement complètement.
Il lui a semblé que le système lymphatique avait une influence beaucoup plus profonde dans les fonctions du corps que celle qu’on avait attribué jusqu’ici.
Les blocages partiels ou complets du flux lymphatique par des refroidissements ou des infections étaient responsables de plusieurs phases de maladies. C’est ainsi qu’il chercha une manière de vaincre ces blocages en complément de l’approche structurelle.
Le corps est une unité. Chapman a mis en évidence le lien entre la structure, le système endocrinien, la circulation lymphatique et les viscères.
Au même titre qu’il y a un réflexe neuro-musculaire et neuro-vasculaire. Chapman affirme l’existence d’un réflexe neuro-lymphatique qui soutient le mécanisme d’homéostasie du corps.

Le massage des mains palmaire
Les zones des nerfs crâniens et la colonne vertébrale régularisent les fonctions du métabolisme, circulation, température, équilibre les émotions.
Les zones sur les mains sont presque identique que celles sur le pieds.

Moins pratiqué que le massage des pieds, celui des mains présente quelques avantages car il est très simple, il s’effectue rapidement et en toutes circonstances. La stimulation des points énergétiques se fait par pressions, micro-massages circulaires ou micro-massages linéaires. En général les zones sollicitées sont stimulées (zones sensibles à la pression).

Une autre méthode de  réflexologie plantaire appelé le
BRS bio-reflex-système bio veut dire donner la vie.
Je vide l’organe de la mauvaise énergie et lui redonner de l’énergie positive.  Les zones sont définies selon la pathologie.

La séance dure 1h, le temps du renouvellement du sang dans notre corps, pour renforcer les organes  des systèmes :
digestion
endocrinien
musculaire
nerveux
cardiovasculaire
respiratoire …

 

Zones pour soulager l’arthrose

La méthode de réflexologie plantaire pour soulager l’arthrose par le médecin chirurgien espagnol, le Dr J.Dr Manzanares

L’arthrose description un site suisse de rhumatisme.  Le docteur Jesus Manzanares, médecin espagnol, étudie depuis des années les fondements neurophysiologiques de la réflexologie. Les recherches du Dr Manzanares ont permis d’identifier et de biopsier des dépôts (que les réflexologues ont traditionnellement désignés sous le nom de «cristaux») qui se trouvaient dans les zones réflexes des pieds. Ces dépôts sont associés à la douleur, contiennent des fibres nerveuses et présentent des caractéristiques différentes selon leur degré d’acuité ou de chronicité (Manzanares, 2007). Un bref aperçu de son travail non publié est disponible sur son site Web.

La réflexologie agit sur les terminaisons nerveuses, ce qui provoque une incidence sur tous les systèmes du corps pour revitaliser, rééquilibrer et donc améliorer le fonctionnement des organes. Les pieds représentent l’être humain dans sa totalité physiologique. En schématisant, la partie supérieure du corps se situe dans les extrémités des pieds également (vus de face) et la zone inférieure proche du bassin correspond à une zone plus proche du talon. Les organes suivent une logique identique à celle des dispositions organiques.

La méthode de zones réflexes des méridiens et les saisons 

La connaissance des méridiens en réflexologie plantaire peut aider le réflexologue à mieux appréhender le chemin de la maladie.
un exemple : Si une personne souffre d’une douleur au genou droit par exemple, il faut préciser l’endroit exact où elle siège : devant, derrière, à l’intérieur ou sur la face interne ou externe du genou. Si elle se trouve sur la face externe, elle est en rapport avec le méridien de la vésicule biliaire. Il faudra alors traiter cette zone réflexe, qui sera probablement sensible. L’organe lui-même n’est pas nécessairement malade, mais un blocage à un point donné du méridien peut engendrer de la douleur ou une gêne. Les manifestations de blocage peuvent également se présentaient dans les muscles.

L’approche holistique est une vision globale de la guérison, selon les principes de la médecine chinoise qui comprenne l’alimentation, l’exercice physique, une thérapie, une médecine de la prévention qui décèle les blocages et rétablit l’équilibre avant que la maladie ne se manifeste.

Selon elle, la santé se définit comme un état d’épanouissement et de bien-être physique et mental et non pas seulement comme une absence de maladie. Cela se rapproche de la définition de la santé que donne l’OMS (Organisation mondiale de la santé) :
La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

Dans la vision globale, la manifestation de la maladie est considérée comme le résultat d’un déséquilibre des corps physique, mental et spirituel, et la santé comme un équilibre entre ces trois sphères.
La médecine occidentale, bien que très puissante et absolument nécessaire, n’a pas cette vision d’ensemble et considère plus les symptômes que les causes. L’être humain est vu un peu comme un « homme machine », composé de pièces indépendantes et interchangeables en fonction des progrès de la science.
Le lien entre le corps et l’esprit, la signification des maux du corps par rapport aux bleus de l’âme n’est pas aussi présent que dans les médecines ancestrales et notamment la médecine chinoise. Dans l’approche de la réflexologie, l’énergie joue un rôle important, aussi nous allons voir quelques sources d’énergie qui nous entourent. L’énergie est présente partout et l’homme est pris dans ce réseau électromagnétique global.

Les saisons sont égalent à la théorie des cinq éléments.
La connaissance approfondie de la théorie des éléments permet d’identifier l’organe  et le méridien affectés et, par conséquent, les points d’acupuncture à traiter en fonction de l’action requise. Chaque cycle passe d’un élément à l’autre selon un processus de création ininterrompue. Pour chaque élément on peut associer un organe yin ou yang correspondant.

Chaque élément ou organe peut avoir une influence positive ou négative sur le suivant. Les cinq éléments sont : le bois, le feu, la terre, le métal et l’eau. A chaque élément on peut associer une saison, un climat, des organes, des orifices, des organes des sens, des parties du corps et des tissus, une humeur sécrétée, des manifestations physiques, une émotion, un son, une saveur et une couleur.

L’aromathérapie 

Les huiles essentielles sont bien connues pour les bienfaits physiques et aussi pour agir subtilement sur votre corps énergétique et votre état d’âme, “je les utilise ”  de cette manière pendant les massages de réflexologie, elle apporte un peu de réconfort, comme un doudou, pour vous aidant à :

A chasser les pensées négatives…
A vous libérer des émotions perturbatrices…
A activer vos chakras…
A développer vos potentialités personnelles…
A stimuler votre créativité…
A retrouver la joie et l’équilibre…

J’utilise l’aromathérapie (huiles essentielles) :

En début de séance, je vous demande de tirer une carte avec un nom d’huile essentielle qui vous correspond au moment présent, je l’applique sur la voûte plantaire en fin de massage.

La diététique 

La santé, selon la définition de l’O.M.S. se caractérise par un « état de complet bien-être physique, mental et social ne consistant pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ». La santé est l’état de bon fonctionnement de l’organisme.

L’alimentation est le carburant de notre corps. Un mauvais carburant dans une voiture tout patraque.

L’importance d’une bonne hygiène de vie repose sur les bienfaits d’une bonne alimentation.

La diététique est l’art de s’alimenter pour une meilleure santé. Elle aide la personne à suivre une alimentation saine au meilleur équilibre pour retrouver ou maintenir sa santé (un régime = restriction) dans un objectif en fonction de sa problématique.

Une alimentation réfléchie,  équilibrée avec un apport de nutriments diminue le risque de maladie.

Dans ce site vous y trouverai des aliments sains, des réflexions sur les aliments, des aliments peu connu ou peu utilisé, des menus, des explications sur la matière première, de la diététique, des recettes toutes cuisinées donc qui fonctionnent, certaine proviennent de mon passage en cuisine diététique.

 

Question posé au Dalaï Lama :
« Qu’est-ce qui vous surprend le plus dans l’humanité ? »

Il a répondu :« Les hommes…
Parce qu’ils perdent la santé pour accumuler de l’argent…
Ensuite ils perdent cet argent pour retrouver la santé…
Et à penser anxieusement au futur, ils en oublient le présent…
De telle sorte qu’ils finissent par ne vivre ni le présent ni le futur.
Ils vivent comme s’ils n’allaient jamais mourir…
Et meurent comme s’ils n’avaient jamais vécu ! »

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *