Grosse fatigue

De plus en plus exposés à la pression, les salariés sont souvent plus perméables au stress, certains symptômes peuvent être révélateurs d’un burn-out.

Les signes physiques d’un burn-out

  • Fatigue, épuisement
  • Douleurs (maux de dos, migraines, etc)
  • Troubles digestifs (brûlures d’estomac)
  • Problèmes de peau (acné, psoriasis, eczéma, etc)
  • Maladies ORL plus fréquentes, car immunité affaiblie

Les signes psychologiques d’un burn-out

  • Difficulté à se concentrer, on rêvasse à autre chose
  • Troubles de la mémoire
  • Baisse de motivation
  • Irritabilité, humeurs changeantes, être sur la défensive
  • Agressivité
  • Envie de s’isoler
  • Anxiété, inquiétude, insécurité
  • Insomnies, difficultés à s’endormir
  • Difficulté à prendre des décisions, confusion
  • Sensation de frustration
  • Humeurs maussades en permanence
  • Sentiment de ne pas être compétent

Les personnes avec une plus grande tendance au burn-out

  • Les perfectionnistes
  • Les personnes très engagées dans leurs jobs
  • Les personnes supportant des conditions de travail difficiles par crainte de ne pas trouver un job ailleurs.
  • Les personnes qui travaillent dans un domaine qui n’est pas en accord avec leurs valeurs personnelles.

Les solutions naturelles contre le burn-out

Je vais vous proposer plusieurs solutions naturelles contre le burn-out pour garder le cap en toutes circonstances.

Le yoga et la méditation

Commencer la journée par 15 à 20 minutes de yoga ou de méditation le matin pour démarrer sur un élan positif.

J’aime bien débuter ma journée de cette manière : je consacre environ une quinzaine de minutes à un mix de yoga et méditation, le tout avec une musique zen pour bien déconnecter de mes pensées parasites.

Après ça je me sens prête à commencer ma journée avec le bon état d’esprit.

Le repos à ne pas perdre de vue !

  • Pas d’impasse sur le repos, nos besoins physiologiques sont certes différents d’un individu à un autre, mais un repos suffisant est une constante pour tout le monde. Prenez le temps de vous reposer !
  • N’hésitez pas à vous coucher plus tôt, quitte à zapper le film du soir.
  • Dès que j’en ai l’occasion, une micro sieste de 10 à 15 minutes après le déjeuner.
    Je mets des boules Qui es et un bandeau de voyage sur les yeux pour bien me reposer et ne pas être dérangée par le bruit.
    Si vous n’avez pas la possibilité de faire de sieste : un petit break de 10 minutes les yeux fermés en ne pensant à rien, c’est également bénéfique.
  • Prenez des vacances! Ou à défaut de grand week-end prolongés et prenez du bon temps.

L’aromathérapie : les huiles essentielles utiles

Les huiles essentielles sont connues pour leurs propriétés thérapeutiques sédatives et stimulantes. Celles-ci font partie des solutions naturelles contre le burn-out à tester en cas d’épuisement au travail.

  • Les huiles essentielles anti-stress

Les huiles essentielles d’agrumes orange douce, mandarine verte, bergamote, la lavande vraie, la marjolaine à coquilles, le cèdre d’Atlas, le romarin cinéole.

  • Les huiles essentielles anti-fatigue

Les huiles essentielles suivantes : la menthe poivrée, le basilic tropical, l’épinette noire, et le citron.

Petite précision  les huiles essentielles ne se suffisent pas à elles-mêmes, elles doivent être utilisées dans le cadre d’une hygiène de vie saine.

Comment utiliser ces huiles essentielles facilement ?

  • En olfaction on respire l’huile essentielle au flacon pendant quelques secondes (ou très peu), le cas de la menthe poivrée qui contient de la menthone, une cétone, un composé potentiellement neurotoxique (il faut faire attention).
  • Sur le plexus solaire  1 goutte d’huile essentielle diluée dans un peu d’huile végétale à appliquer sur l’intérieur des poignets. On profite aussi pour bien respirer l’huile essentielle.
  • En massage on dilue l’huile essentielle dans une huile de massage de 5 %, ça permet de bien se détendre. On évitera cependant les huiles essentielles d’agrumes qui sont photosensibilisantes.
  • Dans le bain 5 à 10 gouttes à mélanger dans une base moussante pour le bain.
    Petit rappel : On la dilue d’abord, sinon vous risquez des irritations, aussi éviter les agrumes car photosensibilisantes.

Un mode de vie sain

  • Une alimentation saine éviter le sucre raffiné, l’alcool, préférez le thé au café ou ne pas en abuser.

A savoir que la cigarette épuise le corps, d’ailleurs il paraît qu’une seule cigarette fumée dégrade à elle seule 25 mg de notre capital de vitamine C…

  • Ayez une activité physique soutenue que ce soit du sport ou de la marche. L’inactivité épuise le corps et l’esprit.

Quelques séances de réflexologie plantaire

  • Chaque traitement tient compte consciemment de la personne dans saglobalité.

Les zones réflexes plantaires sont traitées de manière ciblée, ce qui stimule et harmonise la partie et la fonction du corps correspondantes. Ce massage mobilise ainsi les forces curatives du corps.

Prendre le temps de la réflexion

Des fois c’est aussi dans la tête… D’où la nécessité de prendre le temps de réfléchir.

  • Remise en question  ce job est-il fait pour moi ? Peut-être que vous n’êtes pas à votre place. Est-ce que votre vocation est ailleurs ?
  • Redéfinir vos priorités exemple : avez-vous des enfants ? Qu’est-ce qui est important pour vous ?

Bien dormir

Notre sommeil nous permet la récupération de nos forces physiques, psychiques et émotionnelles. Il est aussi le garant d’une régénération profonde de notre organisme (peau, os, tissus, muscles, élimination des toxines), d’une meilleure gestion du stress et des émotions, d’une meilleure mémorisation, d’une meilleure immunité, d’une meilleure digestion, de la régulation de la glycémie et d’un bon équilibre de notre système neuroendocrinien.

Insomnies – Quand le sommeil est perturbé : Difficultés à s’endormir, réveils nocturnes, réveil précoce avec impossibilité de se rendormir, cauchemars, apnées du sommeil, syndrome des jambes sans repos, …

Qu’est-ce qu’une bonne nuit de sommeil ?

  • Délai d’endormissement : 20 à 30 minutes.
  • Temps de sommeil : 6 à 9 heures.
  • Durée de sommeil par rapport au temps passé au lit ou efficacité du sommeil ≥90%.
  • Total des éveils nocturnes < 20 minutes.
  • Nombre de cycles de sommeil par nuit : 4 à 6

Que se passe-t-il si on réduit son temps de sommeil par rapport à ses besoins ?

Si cette restriction est ponctuelle et modérée, les conséquences sont limitées.

En revanche réduire le temps de sommeil à 6h chez une personne dont le besoin était de 6h30 à 8h30 de sommeil sur une durée de deux semaines, provoque des altérations des performances dans la journée aussi importante au bout de 5 jours qu’après une nuit blanche ainsi que des accès de sommeil incontrôlables !

Une réduction même modérée du temps de sommeil peut avoir des conséquences sévères dès qu’elle se prolonge !

Troubles du sommeil – Le rôle du stress

L’anxiété, le stress et la dépression sont à l’origine de plus de la moitié des insomnies. Chez la personne anxieuse, il s’agit le plus souvent de difficultés d’endormissement car la personne a du mal à se relaxer avec beaucoup de pensées et de préoccupations qui surviennent au moment du coucher.

En cas de stress, les difficultés prédominantes touchent la seconde moitié de nuit avec l’impression de somnoler à partir de 4 ou 5 heures du matin.

La dépression se traduit principalement par des éveils précoces en milieu et fin de nuit. L’insomnie est dans ce cas souvent le premier signe de la maladie dépressive.

En général, Stress et insomnie agissent contre vous selon un cercle vicieux : plus de stress, plus d’insomnie et plus d’insomnie, plus de stress…etc.