Les saveurs

Les saveurs
Pour créer un effet agréable au niveau du goût, toute recette réussie doit valser avec les saveurs. Si une soupe n’est ni sucrée, ni salée, ni aigre, ni piquante, ni amère et ni aromatique, elle est fade. Il faut apprendre à retrouver le goût des aliments avec les saveurs en utilisant des aliments qui les contiennent.

Le goût sucré 
Il peut rendre agréable de nombreuses recettes. Les fruits frais et les fruits séchés comme les dattes, les figues, les raisins secs ou les baies de goji sont sucrés par nature. Le stevia et le nectar d’agave sont deux excellents sucrants avec un faible index glycémique. Le sirop d’érable naturel et le miel un produit animal mais si vous connaissez un producteur qui en fait avec respect et amour, ça change tout ! De nombreuses verdures peuvent être sucrées après les premières gelées d’automne.

Le goût salé
Certaines fermentations de soya comme le tamari, le miso et d’autres produits fermentés tels que la choucroute sont à la fois très gouteux et salés. Les algues et le sel de mer apportent aussi du sel de qualité dans l’assiette. Le céleri contient naturellement un peu plus de sel que les autres légumes. On peut sécher le céleri, puis le mixer pour assaisonner nos plats.

Le goût aigre
Il est en fait le goût acide. Ce petit goût est très agréable dans les smoothies et les vinaigrettes ou tout autre repas rempli de verdures. Les vinaigres, plusieurs fruits comme les fruits des champs (fraises, framboises, bleuets, groseilles), les pommes fraiches, les agrumes, la tomate, les raisins. Certaines verdures comme l’oxalide ou l’oseille sont très aigres. La boisson fermentée de kombucha est aussi aigre, surtout si elle est vieille.

Le goût piquant
Tous les aliments qui provoquent des sensations fortes. Le piment, le gingembre, les plantes dans la famille de l’ail (oignon, ciboulette, poireau…) et plusieurs plantes dans la famille des crucifères (moutarde, radis). Bien sûr, le poivre et de nombreuses épices. À l’inverse, la menthe ou la graine de carotte engourdissent la langue et donnent un ton rafraîchissant !

Le goût amer
L’amertume, si détestée, est pourtant un grand allié du foie. Les feuilles de pissenlit, les endives, les germinations de fenugrec.  La plupart des verdures de jardin deviennent amères en saison chaude au milieu de l’été et redevienne sucrées à l’automne. Le cacao est aussi amer !

Les arômes
L’arôme est le premier et le seul goût capté par l’odorat. Il s’agit de l’infinité de flagrances uniques qui accompagnent tous les aliments. Comme le goût soufré de l’ail, le parfum voluptueux de la menthe, le goût intégral du paprika. Toutes les épices sont riches en arômes tout comme de nombreux aliments tels que le fenouil, le persil, la tomate, la banane, le bleuet, le cacao.

Les textures 
Amusez-vous à faire des mousses chocolatées lisses et voluptueuses, des pâtisseries denses avec de petits fragments de noix croquantes, des soupes et smoothies doux et crémeux, des chips de kale croustillants ou encore des cuirs de fruits séchés mous et élastiques. Le plaisir de manger réside aussi dans les infinies textures que prennent les aliments.

Les couleurs, la forme
La beauté de l’assiette change tout pour les être si psychologiquement influençables que nous sommes ! Par un heureux hasard, les aliments végétariens cru sont débordants de pigmentation. Les betteraves, les myrtilles, la spiruline, le cari, le paprika, le curcuma, les fraises et les mûres, le chou rouge sont de redoutables teintures. Les verdures, les fraises, la tomate, les pommes, les carottes, les oranges, les piments, les radis et toutes les fleurs peuvent apporter de toutes les couleurs imaginables à votre assiette. Parfois une simple décoration suffit à rendre votre assiette encore plus attirante et délicieuse pour vous et vos invités.
Certaines saveurs comme les épices servent aussi à guérir